Alive, Scott Sigler, édition Lumen, 2016

alive

Em se réveille dans les ténèbres, seule, entravée dans un espace confiné qui ressemble à un sarcophage. Elle sait que c’est le jour de son anniversaire mais… c’est tout. Elle ne se rappelle ni son nom, ni ce qu’elle a fait la veille, ni le visage de ses parents. Elle n’y comprend absolument rien. Lorsqu’elle parvient, à force de volonté, à se libérer de ce piège, elle découvre, autour d’elle, onze autres cercueils, dont certains occupants sont encore en vie. Une initiale et un nom de famille sont gravés sur chaque sarcophage.

La jeune fille prend la tête du petit groupe d’adolescents – qui pensent tous avoir douze ans, mais qui en paraissent plutôt dix-sept – et découvre un labyrinthe de couloirs poussiéreux, constellés par endroits d’ossements. Se trouvent-ils sous terre ? Y a-t-il d’autres survivants ? Comment trouver eau et nourriture ? Et surtout : qui sont-ils, quels sont ces étranges symboles qui marquent leur front, comment se sont-ils donc retrouvés là ?

Marion
Publicités

Algèbre, Yan Pradeau, Editions Allia, janvier 2016

Algèbre est un document littéraire sur la vie du mathématicien Alexandre Grothendieck. 
Yan Pradeau nous fait découvrir cet homme-prisme aux multiples facettes : anarchiste, exilé politique, démiurge, écologiste et humble égoïste.
Mathématique et solitude sont ses compagnes le protégeant des querelles propres au microcosme universitaire.
Membre du gang Bourbaki, Alexandre est un de ces hommes funambules qui arpente les courbes des possibles. Il concourre à l’élévation de l’imaginaire en créant des ensembles poétiques et algébriques.
Dans une édition précieuse et géométrique, les Éditions Allia ont trouvé en Yan Pradeau un des disciples du chercheur Grothendieck, être suprême des inconnu(e)s.

Lectures parallèles sur Grothendieck :
Alexandre Grothendieck sur les traces du dernier génie des mathématiques, Philippe Douvoux, Allary Editions

Alexandre Grothendieck, itinéraire d’un mathématicien hors normes, Georges Bringuier, Editions Privat

Lecture sur un autre poète mathématicien, Mathématiques de Jacques Roubaud, Editions du Seuil

Élisabeth

Sommes-nous trop « bêtes » pour comprendre l’intelligence des animaux ?, Frans de Waal, Editions Les Liens Qui Libèrent

coupdecoeur animauxVoici un livre absolument passionnant !

Frans de Waal, célèbre éthologue et primatologue nous éclaire dans ce livre sur les différentes intelligences animales.

Au travers de multiples exemples, anecdotes, expériences scientifiques diverses, il amène à nous questionner et à (re)penser le monde animal de manière autre.

Il est évidement question de primates, mais aussi de guêpes, de chauve-souris, d’éléphants, de chats, d’oiseaux, d’animaux marins, etc.

Il interroge le rapport des animaux au futur, Lire la suite

Petit roman lumpen, Roberto Bolaño, Christian Bourgois, 2012

Capture d_écran 2017-03-29 à 18.18.34

Loin de son roman fleuve qu’est 2666, la dernière œuvre du chilien Roberto Bolaño porte bien son nom. En effet, ce Petit roman lumpen ne compte pas tout à fait une centaine de pages. Quant à lumpen, le terme fait écho au fameux lumpenprolétariat marxiste qui désigne une classe sociale plutôt marginale.

C’est donc Bianca, la narratrice, qui raconte son histoire et celle de son frère, suite à la mort de leurs parents : comment vivre avec peu d’argent, continuer des études, trouver un travail… Ils vivent à deux, puis à quatre – avec des amis de son frère – dans un Rome dont l’effervescence qu’on lui attribue semble avoir disparu. Le manque d’argent les embarque alors, tous les quatre, mais particulièrement la jeune femme, dans une sournoise délinquance.
À travers ce personnage principal féminin, Bolaño évoque donc ce lumpen, et montre le reflet d’une jeunesse angoissée. La jeune femme qui apparaît comme simple spectatrice de son existence, et qui semble agir avec détachement s’avère finalement moins passive qu’on ne le pense.

Ce roman est une lecture étonnante aussi bien par l’histoire en elle-même (n’en disons pas trop !) que par la manière dont Bolaño fait se comporter et réfléchir ses personnages.

Noëlla

L’île des chasseurs d’oiseaux, Peter May, éditions Actes Sud

Peter May

Marqué par la perte récente de son fils unique, le jeune inspecteur Fin Macleod est envoyé sur Lewis, son île natale, enquêter sur un meurtre.

Enquête menée grand train sur une île perdue où l’on se chauffe à la tourbe, plongée dans les souvenirs douloureux d’un inspecteur brisé et dans les traditions ancestrales et cruelles d’une communauté gaélique… Tout est réuni dans ce polar de qualité, premier tome d’une Trilogie Écossaise, qui fascine et immerge le lecteur dès les premières pages. Un roman à la fois haletant, troublant et émouvant, à la construction impeccable.

Lison

Contes des Particuliers de Ransom Riggs, Bayard, 2016.

les contes particuliers

Contes des Particuliers est un recueil de contes fascinants et oniriques. On lit 10 histoires d’êtres exceptionnels qui vivent des aventures fantastiques ou cruelles. Certaines histoires se finissent bien, d’autres se terminent mal. Elles prouvent que la vie n’est pas toujours juste. Ce sont des contes pour enfants mais aussi pour adultes. Il y a une morale pour chaque conte: la quête de soi, l’exclusion, la peur, l’espoir, la cupidité menant au malheur, l’amour, un talent peut être un don ou une malédiction, etc.

Contes des Particuliers se lit rapidement et on regrette de quitter ces êtres qui sont si différents de nous avec leur pouvoirs extraordinaires. Et en même temps, ils sont humains car ils ont les mêmes aspirations que nous. C’est pour ça qu’on s’attache aux personnages. C’est aussi un livre d’Histoire des Particuliers car ils font références à la trilogie de Ransom Riggs: Miss Peregrine et les enfants Particuliers. Les contes sont assemblés par le héros, Millard Nullings, l’enfant invisible. Il souhaite laisser « un guide » pour les générations futures de particuliers. Des notes, des phrases de Millard s’ajoutent aux contes pour donner l’impression au lecteur d’être dans la confidence, d’être un privilégié pour partager les secrets des particuliers. On se sent concerné et les histoires touchent tout le monde.

Une magnifique illustration, style gravure, est placée avant chaque conte. Des petits dessins (par exemple la montre à gousset de Miss Peregrine) apparaissent sur certaines pages. La couverture est cartonnée et possède de sublimes gravures dorées, inspirées des contes. Ce beau recueil est destiné aux fans de la trilogie de Miss Peregrine et les enfants Particuliers mais il convient également aux autres lecteurs.

A mettre dans toutes les mains!

Cynthia

C’est l’heure du Printemps!

Nous fêtons le printemps en ce lundi 20 mars 2017! Voici quelques ouvrages sur cette saison qu’on attend avec impatience.

C_Petits-contes-de-printemps_6652

Petits contes de printemps, Natsume Soseki, Elisabeth Suetsugu (traduction), éditions Philippe Picquier, 2003, 5,60 €.

Résumé

Sôseki écrivit pour un journal le feuilleton de ses petits contes de printemps en 1909. Au mois de mai de la même année paraissait Sanshirô. Sôseki est alors âgé de quarante-trois ans. Le titre même qu’il donne à ces très courts textes, fragments de journal intime entre un 1er janvier et un 12 mars, donne au lecteur une idée de l’ensemble du recueil même si la tonalité de chacun est différente, tantôt intime et familière, tantôt d’une drôlerie délicate.

513nJW2VlVL._SX195_
Jardin de printemps, Tomoka Shibasaki, Patrick Honnoré (traducteur), éditions Philippe Picquier, 2016, 16,50 €.

Résumé

Dans un quartier de Tokyo, Tarô, trentenaire divorcé pas très dynamique mais qui a quelque chose à enterrer, observe sa voisine qui observe la maison d’en face. Tous deux sont invités par leurs voisins à fêter leur installation. Voilà un prétexte tout trouvé pour s’immiscer… Dans ce roman doux-amer, ce que les personnages ne livrent pas de leurs sentiments, ce sont les lieux qui le révèlent. 

41o09lXZtwL._SX195_

Printemps noir à Bordeaux, Allan Massie, éditions de Fallois, 2017, 22 €. 

Résumé

En ce printemps 1940, Bordeaux, comme toute la France, connaît une « drôle de guerre » ou si l’on veut une drôle de paix. À des centaines de kilomètres de la ligne Maginot, la vie continue comme si de rien n’était, ou presque. Le commissaire Lannes est amené à enquêter sur la mort de l’un de ses vieux amis, ancien avocat et homosexuel notoire : un crime crapuleux, un bon vieux crime à l’ancienne. Mais l’enquête s’avère plus compliquée que prévu: des pressions sont exercées sur Lannes pour qu’il l’abandonne. 

le-printemps-du-loup

Le printemps du loup, Andrea Molesini, éditions de la Librairie Générale Française, 2016, 6,90 €.

Résumé

Printemps 1945. Pour fuir les Allemands, Pietro, un orphelin de dix ans rêveur et débrouillard, quitte précipitamment le couvent où il était caché, près de Venise. Avec lui, un petit groupe hétéroclite : Dario, son meilleur ami, Maurizia et sa soeur cadette Ada, deux vieilles dames juives, et Elvira, une jeune religieuse. Leur folle équipée les conduira au-devant de partisans et fascistes désorientés. 

616hRzzmC8L._SX195_

Mes petits plats : printemps, été, Laurent Mariotte, éditions Flammarion, 2014, 19,90 €.

Résumé

Des idées de recettes printanières et estivales : soupe glacée à la provençale, salade de pâtes au fenouil et vinaigrette aux anchois, rouelle de porc grillée au barbecue, terrine de chèvre frais aux courgettes, ceviche de calmar, pêches rôties au miel d’oranger et au romarin…

51uwwYEQ+fL._SX195_
La Nature Au Printemps, Julien Perrot, Collection les Guides Salamandre, éditions Plume de Carotte, 2014, 15 €.
Résumé
Voici enfin un guide ultra-compact pour explorer la nature autour de chez vous au printemps. Cette référence dense et claire deviendra votre indispensable compagnon pour reconnaître, distinguer et identifier les plantes, les petites bêtes et les oiseaux.
51bn88O4AkL._SX195_
Mon Cahier ; Minceur ; Saison Printemps-Été, Hélène Defretin, Isabelle Maroger, éditions Solar, 2017, 7,90 €.
Résumé

Hélène Defretin lance le défi du maillot de bain ! Pour être à l’aise à la plage, ressortir ses jolies robes fleuries sans complexes puis rester mince toute l’année ! Quel que soit votre âge, votre constitution et votre dynamisme, suivez un régime complet en 3 semaines plus 2 semaines de stabilisation. Au menu : poulet au citron et olives, salade Atlantique, verrines de fruits, thon grillé à la méditerranéenne, plateau de crudités croquantes, salade de melon au chèvre, concombre à la feta, pan bagnat… 100% de recettes ultragourmandes de saison ! 

cvt_Un-printemps-a-Tchernobyl_1657
Un printemps à Tchernobyl, Emmanuel Lepage, éditions Futuropolis, 2012, 24,50 €.
Résumé

26 avril 1986. À Tchernobyl, le cœur du réacteur de la centrale nucléaire commence à fondre…. Un nuage chargé de radionucléides parcourt des milliers de kilomètres. Sans que personne ne le sache et ne s’en protège. C’est la plus grande catastrophe nucléaire du XXe siècle. Qui fera des dizaines de milliers de victimes. À cette époque, Emmanuel Lepage a 19 ans. Il regarde et écoute, incrédule, les informations à la télévision. 22 ans plus tard, en avril 2008, il se rend à Tchernobyl… 

Alisik t.3 ; printemps

Alisik t.3 ; printemps, Hubertus Rufledt, Helge Vogt, éditions Le Lombard, 2014, 14,99 €.

Résumé

Mamie Ortie a disparu pour de bon. Les occupants du cimetière ont à peine le temps de la pleurer. La guerre contre les promoteurs immobiliers fait rage, mais les revenants ont quelques tours dans leur sac – et comptent quelques vieux briscards dans leurs rangs. Mais dans le cœur d’Alisik, c’est une autre bataille qui se déroule. Si elle continue de vivre son histoire avec Ruben, ce dernier risque bien d’être pris pour un fou. Un tragique dilemme en perspective pour notre héroïne.

41TlgzxGSoL._SX195_
Ciel t.2 ; le printemps de l’espoir, Johan Heliot, éditions Gulf Stream, 2015, 16 €. 
Résumé
L’hiver s’achevait, un hiver rude pendant lequel l’intelligence artificielle avait révélé ses intentions : supprimer l’humanité pour sauver la planète. Les hommes étaient traqués, capturés, emprisonnés, exploités, déportés. Avec le printemps naissaient pourtant de nouveaux espoirs portés par des hommes et des femmes qui ne se résignaient pas. Mais défier les machines avait un prix, et tous ceux qui en prenaient le risque ne devaient pas oublier l’injonction de l’ennemi : « Collaborez ou disparaissez ! »

 
615t5COUOIL._SX195_
Le livre du printemps, Rotraut Susanne Berner, éditions la Joie de Lire, 2009, 15,90 €.
Résumé

Le printemps arrive dans la petite ville. Nous retrouvons la maison, la ferme, la gare, les rues et magasins et surtout les personnages de la série dans un décor printanier. Mille détails à observer.

51MuSISrKYL._SX195_

Le livre vert du printemps, Sophie Coucharrière, Hervé Legoff, éditions Père Castor, 2013, 12,50 €.

Résumé

De la maison à la cour de l’école maternelle, de la cantine au jardin public, un petit garçon s’interroge… Qu’est-ce qu’une giboulée, pourquoi les feuilles poussent-elles au printemps, comment les chenilles se transforment-elles en papillons, pour quelle raison doit-on changer d’heure ? Un premier album sur le temps et les saisons pour aller de découvertes en surprises et s’émerveiller un peu chaque jour dans ce monde qui nous entoure.

61BdgznuyKL._SX195_
Un Fabuleux Printemps (Coll. Mes Jolies Saisons) ,Anne Passchier, éditions Kimane, 2017, 7,95 €.
Résumé

Un adorable livre tout-carton, bords blancs, avec des fenêtres en acétate pour découvrir le printemps en observant les animaux entre les feuilles de roseaux.

51FOS7RsANL._SX195_

L’elféméride ; le grand légendaire des saisons : printemps, Pierre Du Bois, René Hausman, éditions Hoebeke, 2016, 24 €.

Résumé

Pierre Dubois entreprend ici de nous faire voyager dans le légendaire du printemps. On saura pourquoi le hérisson a une tête de souris et un corps d’oursin et pourquoi le rossignol, au mois de mai, ne dort jamais et chante toute la nuit. On apprendra que le grêleur, qui sévit en mars, est un sorcier à corps de crapaud sur pattes de héron. C’est lui qui est chargé de fabriquer la grêle ! 

Article rédigé par Cynthia

 

J’y vais de Matthieu Maudet, École des loisirs

« Papa, j’y vais !
– Emporte cette lampe, si jamais tu rentres tard. »

Dans cet album cartonné qui s’adresse aux plus jeunes (dès la première année) comme aux moins jeunes, on découvre au fil des pages un petit oisillon résolument décidé à quitter son nid. Pour aller où ? Pour faire quoi ? C’est bel et bien la question que chaque lecteur se pose. Tout au long de la branche où se sont installés ses parents, le petit oisillon croisera des membres de sa famille qui pour faciliter sa quête ou l’aider dans son aventure lui donneront un objet.

Ainsi notre petit oiseau se retrouvera avec un pull, une lampe de poche, un parapluie, etc. Mais pourquoi aurait-il besoin de tout cela ? Que compte-t-il donc faire de si spécial ? Bien évidemment vous n’aurez pas la réponse ici, à vous de la découvrir !

Grâce à cette branche qui représente le fil rouge de l’album, ses illustrations simples et colorées – pas plus de deux personnages sur la même double-page – la lecture et la compréhension se font naturellement. Simple et efficace cet album est à lire et à relire !

Prix des Libraires du Québec 2012

Collection Loulou & cie
14 pages
9,20€
ISBN: 9782211207812
Site de l’auteur/illustrateur: http://matthieumaudet.blogspot.fr/

Coralie