Juliette

Prénom d’origine latine, la nôtre nous vient de Metz. Une petite blonde sympathique dotée d’une grande empathie. Un peu la tête dans les nuages, elle ne manque pas d’inventivité dans les projets qu’elle souhaite mener en librairie. Rêveuse et ambitieuse, elle voulait d’ailleurs réécrire le dictionnaire quand elle avait 6 ans. Depuis elle a un peu grandi mais a gardé son âme d’enfant, aimant la couleur et les aventures. Les témoignages, les textes un peu difficiles, les histoires sombres et torturées, sont pour elle un moyen de s’ouvrir et de comprendre le monde qui l’entoure ; mais c’est avec plaisir qu’elle se replonge en enfance en lisant des albums pour enfants. Un bon thé vert, installée confortablement sur son canapé avec un plaid, voilà comment elle aime savourer ses lectures. Après une licence en Humanité, il lui est paru évident que sa véritable voie se trouvait en librairie. Son tic de langage ? « Trop mignon(ne) ! ».

Portrait réalisé par Caroline

Si j’étais …

Un écrivain … Carlos Ruiz Zafon pour son imaginaire, son onirisme, sa peinture des traits humains et sa poésie.

Un héros de littérature  Aurélien de Louis Aragon, pour sa complexité à la fois touchante et sensible, son refus des responsabilités et son élégance.

Un signe de ponctuation  le point d’exclarogation une merveilleuse découverte dans la préface de Sorcière de Venko Anodovski, parce que la vérité est tellement surprenante qu’elle mérite d’être interrogée.

Une langue … celle du chat…

Un poète … Anna Akmathova, pour son clair-obscur mis en mot, son caractère, la pureté de son écriture, sa force et son courage.

Une BD  Emma GWitford de Edith & Zidrou (soleil), pour l’objet, un véritable bijou qui m’a fait aimer la BD.

Un conte de fée  Peau d’âne de Charles Perrault, un conte fascinant, riche et lumineux, malgré l’analyse que l’on peut en faire.

Une pièce de théâtre  Cendrillon de Joël Pomerat, une sublime réécriture du conte.

Une citation … « je n’ai rien fais aujourd’hui. Quoi ? N’avez-vous pas vécu ? C’est non seulement la fondamentale mais la plus illustre de vos occupations … » Montaigne, Essais

Un dieu grec … Bastet, la fille du dieu soleil dans la mythologie égyptienne, pour ses colères impressionnantes, sa tête de chat et son instinct protecteur.

Un dessin animé … Là Haut, pour l’évasion, le rêve, la couleur, le grand père adorable et le Dabou.

Un instrument de musique  Saxophone, piano, triangle.

Une œuvre d’art ... Le jardin des délices, pour les couleurs, la folie et le mystère.

Une couleur … le jaune, la couleur du moment.

Un vers  « Il ne suffit pas d’un tas de maison pour faire une ville/ il faut des visages et des cerises/ des hirondelles bleues et danseuses frêles » Tahar Ben Jelloun (Ville).

Un bonbon … un ourson guimauve au chocolat, c’est toute mon enfance.

Une épice  Le gingembre, pour son côté pétillant.

L’un des 5 sens … le 6ème !

Un tissu ... le velours.

Un animal … un lapin.

Une œuvre classique … Les petites filles modèles, parce que c’est tout moi.

Une saison … l’automne, pour les couleurs.

Un objet  une montre.

Publicités