Marie

P1040247

 

Dévoreuse de livres depuis toujours, j’ai été entraînée par ma curiosité dans des études d’anglais, de philosophie, et enfin de psychologie ! Aujourd’hui en apprentissage à la librairie Kléber, c’est définitif, j’ai trouvé ma voie, et je n’en bougerai plus !

Le personnage de littérature que j’aimerais être : Myrtle (« Quand rentrent les marins » d’Angela Huth, j’admire son indépendance et sa patience)

Le livre que j’aime en cachette : Je relis chaque année Boule et Bill, Cédric, ou encore Tom Tom et Nana

Le livre qui m’agace : « Cinquante Nuances de Grey », E.L. James

Si j’étais une pièce de théâtre : « Art » de Yasmina Reza

Le meilleur titre de livre : « La Promesse de l’Aube », Romain Gary

Une citation d’un livre : «  Une farouche résolution de redresser le monde et de le déposer un jour aux pieds de ma mère, heureux, juste, digne d’elle, enfin, me mordit au cœur d’une brûlure dont mon sang charria le feu jusqu’à la fin », La Promesse de l’aube.

Le livre avec lequel j’aimerais être enterré : La Promesse de l’Aube (oui j’ai un côté fanatique vous l’aurez compris)

Si j’étais un auteur classique : Jane Austen ou Jack London.

Si j’étais ministre de l’Éducation nationale, le livre que je prescrirais : « Eleanor & Park », Rainbow Rowell, pour faire réfléchir les enfants au harcèlement scolaire.

Si j’étais une BD : « La Présidente »

Le rayon de librairie que je sauverais des flammes : Le rayon littérature anglophone.

Si j’étais un méchant de la littérature : la Marquise de Merteuil des « Liaisons dangereuses » de Choderlos de Laclos.

Publicités