Noëllia

Screenshot_20171106-225637.jpg

Passionnée de tous les arts et moyens d’expressions possibles, je me dirigeais vers un métier dans les Arts de la scène. Après deux ans en licence de théâtre, c’est finalement mon grand amour pour la lecture qui m’est apparu comme une évidence, j’ai donc rejoins la licence professionnelle des métiers du livre. J’apprends peu à peu le métier passionnant de libraire au sein d’une librairie de Strasbourg. Je lis et relis des livres plus passionnants les uns que les autres, plus particulièrement des livres de fantasy et bitlit, et j’aimerais un jour ouvrir ma propre petite librairie.

Portrait Livresque : 

Le personnage que j’aimerai être : Rebecca de Rebecca Kean ou Fayre de la trilogie Un palais d’épines et de roses parce que ce sont deux femmes fortes et puissantes et qui n’ont pas besoin d’un héros pour les sauver.

Le livre qui m’agace : Night World de L.J Smith, la version française, qui me parait très mal traduite.

Le meilleur titre de livre : Nos étoiles contraires de John Green

Le livre avec lequel j’aimerai être enterré : Insaisissable de Tahereh Mafi, le roman qui a inscrit définitivement la passion de la lecture en moi, et mon auteure favorite Tahereh Mafi, pour son style d’écriture, les phrases barrées, l’intériorité des personnages qu’elle invente.

Si j’étais ministre de l’Education nationale, le livre que je prescrirais : La passe miroir de Christelle Dabos, parce que c’est le genre de livre qui vous fait oublier la différence entre la réalité et la fiction, poétique dans son univers, fantastique dans ses mystères.

Le rayon de librairie que je sauverais des flammes : Le rayon Ado ou Fantasy, parce que j’ai beaucoup de mal à lire autre chose que des livres de ces catégories, et que ce sont les livres dans lesquels je me retrouve le plus.

Si j’étais un roman : Le tome 2 de Insaisissable de Tahereh Mafi, pour les mêmes raisons que j’ai énoncé précédemment, et parce que c’est dans ce tome là que Juliette, l’héroïne, devient celle qu’elle est vraiment au fond, une femme super puissante aux capacités sans limites.

Si j’étais un personnage de bande dessinée : Marine de la bande dessinée Les Sisters, parce que ma sœur et moi on a toujours eu l’impression qu’on nous avait espionné pour écrire cette bande dessinée hilarante dont les deux sœurs nous ressemblent trait pour trait dans leurs aventures, leurs caractères et leur relation.

Si j’étais un manga : Yona, Princesse de l’Aube de Mizuho Kusanagi, parce que ce manga et les personnages qui l’habitent sont magnifiques.

Si j’étais une pièce de théâtre : Cyrano de Bergerac, de Edmond Rostand, pour son texte si poétique, pour la représentation avec Patrick Pineau à laquelle j’ai assisté en 2014, pour l’humour de cette pièce et la beauté de l’amour qu’on y rencontre.

VALLONE PARDAVILA Noëllia

Publicités