La Nuit des masques

« Welcome to my house ! Enter freely. Go safely, and leave something of the happiness you bring. »

Count Dracula to Jonathan Harker, in Bram Stoker’s Dracula published in 1897
ouverture-article
Tombes et monuments funéraires de la seconde moitié du XIXème et de la première moitié du XXème siècle au cimetière municipal de Sarreguemines (Moselle)

                Vous n’avez pas encore remarqué ? Non ? Malgré les arbres ayant pris leur ravissantes teintes ignées et l’astre flamboyant qui se meure un peu plus de jour en jour à chaque fin d’après-midi ; en prélude à son immortelle victoire au solstice. Néanmoins ne brûlons pas les étapes, une autre que moi se chargera d’en faire l’éloge et ce n’est pas la raison de ma présence ici.

En cette heure la brume se lève depuis les berges, dans les lueurs mourantes du jour, et envahit la campagne. Tandis que Séléné se lève perçant de son halo blafard les fins nuages grisâtres venus augurer l’approche de l’hiver, pendant que le vent balaie les feuilles le long des routes et des chemins sous le ciel brisé. Octobre arrive à son terme et, avant le froid de novembre, plante le décor pour le moment où le temps de l’autre monde va brièvement se confondre avec le nôtre au cours de quelques journées mais surtout après le crépuscule.

À l’occasion de ces nuits de Samhain ou l’irréel fantasmatique et délétère côtoie notre morne et petite réalité, laissez-moi vous entraîner au creux des frondaisons tombantes et sous la pâleur verdâtre de la lune pour une promenade nocturne entre les tombes. Je vous sens inquiets. Un problème ? On dirait que je vous fais peur tout à coup… Cependant rassurez-vous ! Tant que vous suivrez ma providentielle lanterne je vous promets que vous ne vous perdrez pas dans les ténèbres et le brouillard. Enfin quoique… mais libre à vous de rebrousser chemin et de repartir par où vous êtes venus ! Non ? bon très bien…

ouvrages-11
En cette occasion découvrez un roman, une novella, deux anthologies de nouvelles, un catalogue d’exposition, un beau-livre et trois bandes-dessinées !

Lire la suite

Publicités

 » Hortense et son ombre », Natalia et Lauren O’Hara, Editions Gautier Languereau

hortense

 

 » Hortense et son ombre », Natalia et Lauren O’Hara, Editions Gautier Languereau

Le coup de cœur de Lamia:

 » Hortense et son ombre », Natalia et Lauren O’Hara, Editions Gautier Languereau

 

Un album magnifique grâce à ses illustrations mais surtout grâce au thème qu’il aborde.

Lire la suite

J’y vais de Matthieu Maudet, École des loisirs

« Papa, j’y vais !
– Emporte cette lampe, si jamais tu rentres tard. »

Dans cet album cartonné qui s’adresse aux plus jeunes (dès la première année) comme aux moins jeunes, on découvre au fil des pages un petit oisillon résolument décidé à quitter son nid. Pour aller où ? Pour faire quoi ? C’est bel et bien la question que chaque lecteur se pose. Tout au long de la branche où se sont installés ses parents, le petit oisillon croisera des membres de sa famille qui pour faciliter sa quête ou l’aider dans son aventure lui donneront un objet.

Ainsi notre petit oiseau se retrouvera avec un pull, une lampe de poche, un parapluie, etc. Mais pourquoi aurait-il besoin de tout cela ? Que compte-t-il donc faire de si spécial ? Bien évidemment vous n’aurez pas la réponse ici, à vous de la découvrir !

Grâce à cette branche qui représente le fil rouge de l’album, ses illustrations simples et colorées – pas plus de deux personnages sur la même double-page – la lecture et la compréhension se font naturellement. Simple et efficace cet album est à lire et à relire !

Prix des Libraires du Québec 2012

Collection Loulou & cie
14 pages
9,20€
ISBN: 9782211207812
Site de l’auteur/illustrateur: http://matthieumaudet.blogspot.fr/

Coralie

Le pépé de mon pépé et la mémé de ma mémé, Éditions de l’Élan Vert, Ronan Badel, Noé Carlain, 12 Janvier 2017

le-pepe-de-mon-pepe

Le Pépé de mon pépé et La Mémé de ma Mémé, deux histoires phare de L’Élan vert rassemblées dans un même album pour enfants à partir de 3 ans.

« Dis pépé, toi aussi tu as eu un pépé ? »

Voici la première question posée dans cet album et je me rappelle vraiment de cette période où je me demandais si ma maman avait une maman, si ma grand-mère avait une grand-mère, si mon grand-père avait un grand père… Et ce sont ces questions d’enfants que l’on vient retrouver dans cet album absolument génial.

C’est d’abord le pépé qui va faire preuve d’une imagination Lire la suite