« Un Marin Chilien » – Agnès Mathieu-Daudé, Folio – 2017.

Le coup de coeur de Lucile, cette semaine, c’est l’histoire improbable d’un géologue chilien qui débarque en Islande, au beau milieu des histoires autochtones, des légendes locales et des volcans.

image_6483441 (12).JPG

Un Marin Chilien, Agnès Mathieu-Daudé. 

Plongez dans ce conte moderne, aux saveurs authentiques et lointaines. Découvrez, en même temps que cet orphelin chilien, les personnages atypiques et (probablement) stéréotypés qui peuplent cette histoire.

Lire la suite

Publicités

Le géant enfoui, Kazuo Ishiguro, Gallimard-Folio

16388210_395422370800997_2241527121474041082_n

En Angleterre, après le règne d’Arthur, la paix est revenue entre les Bretons et les Saxons. Dans un petit village vivent Axl et Béatrice, un vieux couple soudé par un amour sans faille et empreint de bienveillance. Seuls intrigués par l’incapacité générale des villageois à avoir des souvenirs clairs, ils décident d’aller visiter leur fils, parti s’établir ailleurs il y a bien des années pour des raisons qu’ils ont évidemment oubliées. Lire la suite

Les Culottées, Tomes 1 et 2, Pénélope Bagieu, Gallimard Bande dessinée

Ces deux tomes des Culottées nous font découvrir une multitude de femmes aux vies hors du commun et aux caractères exceptionnels. Nous y faisons la connaissance d’une gardienne de phare, d’une femme à barbe, d’une athlète, d’une journaliste, d’actrices… et j’en passe ! Leurs vies sont incroyables et leurs destins, bien pris en main, uniques.
Pénélope Bagieu avec humour et malice révèle, à travers un dessin coloré et drôle, ces personnages féminins ayant réellement existé. Non seulement, elle raconte leurs histoires mais elle nous montre également comment elles ont fait leurs choix et ont décidé de leur destinée. Ces albums s’inscrivent de manière incontestable dans leur époque. Ces femmes nous laissent admiratives et l’auteure nous rappelle qu’il fait bon d’oser et de s’affirmer.
Alors lisons Pénélope Bagieu et soyons culotté(e)s !

Noëlla

L’autre qu’on adorait, Catherine Cusset, Gallimard

15894528_384679411875293_3001006190727198633_n

L’autre qu’on adorait est un émouvant hommage rendu par Catherine Cusset à Thomas, son amant puis ami.
Au long du récit, elle détaille les étapes de sa vie : ses allers et retours entre la France et les États-Unis, sa carrière universitaire faite de hauts et de bas, sa vie amoureuse parsemée d’échecs, son état psychologique complexe et finalement son suicide.
Cusset, avec un style rapide et efficace, nous plonge dans son récit de manière immédiate, notamment en s’adressant à son ami qu’elle tutoie (à la manière d’une lettre qui lui serait destinée). On se sent alors complètement investi dans la vie de Thomas. Elle convoque de nombreuses références littéraires ou musicales en évoquant ses recherches sur Proust ou encore sa passion pour la musique classique et le jazz.
Ce roman est une véritable déclaration d’amitié à son ami qui s’en est allé, une oraison funèbre qui ne laisse pas indifférent.

Noëlla